Comprendre son chien est la base d’une bonne relation et cohabitation.

Malheureusement pour nous, nos chiens ne parlent pas notre langue, mais heureusement il est très facile de comprendre son chien juste en l’observant !

C’est ce que nous allons voir ensemble aujourd’hui !

Comprendre le langage de son chien

Je vous en parlais il y a quelque temps dans un article, nos chiens utilisent principalement le langage corporel ou « Non-Verbal » pour communiquer entre eux.

Il en vas de même lorsqu’ils communiquent avec nous.
Que ce soit pour demander de l’attention, de l’aide ou pour initier un moment de jeux voir pour nous signifier leur inconfort ou même un stress.

Ce qu’il faut retenir du langage non-verbal c’est qu’il est constant. Même le fait de rester immobile transmet une information.
Selon que le chien soit détendu ou non, selon ce qu’il regarde ou simplement dans quelle situation il se trouve.

Le simple fait de ne pas bouger peut déjà vous donner beaucoup d’info sur ce qu’il se passe dans sa tête.

Savoir « décrypter » les attitudes d’un animal pour mieux le comprendre demande un peu de temps et de pratique.

Mais vous pouvez vous exercer tous les jours avec votre chien que ce soit à la maison ou en balade, c’est toujours intéressant d’avoir une idée de ce qu’il ressent.

En plus d’avoir des infos sur son « bien-être », vous allez pouvoir comprendre plus en détails comment il aborde certaines situations.

Voir même, comme se passent les interactions avec les autres chiens, ou humains que vous rencontrez .

Comprendre son chien selon la situation

Comme pour la communication « humaine » (verbale), le sens des mots peut changer en fonction de la situation.

Il en va de même pour nos chiens.

En fonction de la situation dans laquelle ils sont les « mêmes signaux » n’auront pas forcément la même signification.

Par exemple : Lorsqu’il est confronté à une situation stressante comme un chien menaçant qui le poursuit, il aura les oreilles rabattue en arrière.

Mais lorsqu’il court avec ses copains, il est fort probable qu’il ait également les oreilles rabattue pendant sa course.

Le « comportement » est le même en apparence mais signifie deux états émotionnels différents.

Le premier est une réaction de peur tendis que le second est du à l’excitation du jeu.

Mais pourquoi n’y a-t-il pas deux signaux distinct dans ce cas ?

Les deux sont causés par « la même chose » :

Le stress

L’un est « négatif » puisqu’il est provoqué par la peur d’un chien menaçant

Le second est « positif » puisqu’il est provoqué par le jeu

Bien que pour un stress positif on parle souvent d’excitation il est important de comprendre ceci :

L’excitation et le stress sont fondamentalement la même chose.

Il est donc important de bien prendre en compte la situation globale et pas seulement ce que le chien fait.

Bien comprendre son chien ne se limite pas à connaitre quelques signaux de communication.

Il faut absolument prendre en compte le contexte ainsi que le passé et tempérament du chien pour pouvoir décrypter une situation.

Les signaux d’apaisement / de communication

Je ne vais pas vous faire ici une liste exhaustive de tous les signaux de communications qui peuvent exister mais si vous voulez creuser un peu plus le sujet je vous conseil le livre de Turid Rugaas sur le sujet.

Bien que comprendre son chien ou même le chien des autres soit une compétence très intéressante à développée, vous devez cependant faire attention à la sur-interprétation.

Lorsque l’on commence à se pencher sur le sujet il est très facile de passer son temps à observer son chien sans arrêts et d’analyser ses moindre faits et gestes.

Au delà d’être gênant pour votre chien (mettez-vous à sa place) vous risquez de vous perdre sous une montagne de signaux contradictoire du à toutes les petites frustrations ou stress/excitations que votre chien peut ressentir quotidiennement.

Savoir décrypter le langage canin permet de comprendre une situation et un état émotionnel.

Au quotidiens, il est inutile de vouloir absolument savoir si son chien est stressé 24/24h.

Vous risquez surtout de stresser votre chien en étant constamment sur son dos et de finir par croire qu’il n’est pas bien avec vous.

En conclusion

Comprendre son chien en l’observant vous permettra de renforcer la relation qui vous unis en apprenant encore plus à le connaitre.

Cependant, n’oubliez pas une chose très importante !

Si vous arrivez à identifier une situation dans laquelle votre chien est clairement en stress et qu’il n’arrive pas à en sortir seul, il vous reviens en tant qu’humain de l’aider.

Comprendre son chien permet de pouvoir lui venir en aide plus efficacement en cas de problèmes ainsi que de pouvoir plus se focaliser sur ce qui lui plait.

La « lecture du chien » est l’une des principales compétences d’un bon éducateur canin.

Être capable de comprendre l’autre est à la base de tout travail d’éducation ou de rééducation.

C’est même la base de toutes relations saines.

Catégories : Blog

Enzo

Passionné par le comportement animal depuis mon enfance mon voyage a réellement débuté début 2012 avec ma première chienne. Un an et demi plus tard je sortais diplômé d'état en éducation canine et commençais à travailler à mon compte. Au fil du temps j'ai récupérer mes deux autre chiens et ai pu énormément pratiquer pour parfaire mes connaissances et ainsi développer mes compétences. Au bout de quelques années j'ai commencer à travailler avec les refuges et association pour rééduquer les chiens "non-adoptable" ce qui m'a ouvert un tout nouveau terrain "d'entrainement". Aujourd'hui, n'ayant plus le temps de consulter à domicile avec les particuliers je me lance dans une nouvelle aventure en ligne pour pouvoir continuer à conseiller tout en continuant de venir en aide aux animaux les plus maltraités/

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *